Maxime de Simone

 


Maxime de Simone est autodidacte, il travaille le métal depuis 1976 dans son atelier situé dans le sud de la France, au milieu de l'environnement naturel magnifique des contreforts du plateau du Larzac.

Il a appris les bases de son métier lors d'un voyage en Orient et au contact d'artisans français et Sud-Américains. Il l'a affiné tout au long de sa carrière avec l'attitude ouverte d'un chercheur, d'un explorateur de techniques nouvelles et non-conventionnelles.

 Ses collections sont très originales: on y retrouve le travail du bronze sculpté en pièces uniques à la température de fusion, l'argent fondu à la surface du bronze qui lui donne son aspect "réticulé", le mariage de ces deux métaux par la brasure délicate de fils et de plaques d'argent sur le bronze et d'autres techniques plus traditionnelles comme le travail aux poinçons et le sertissage de pierres fines.


"Lorsque je crée un bijou, deux choses me tiennent à coeur: qu'il soit beau, dans sa proportion, sa ligne, son décor et qu'il soit agréable à porter. Les boucles d'oreilles sont légères, les bracelets arrondis. Aucune aspérité saillante sur les bagues ni sur les pendentifs.

Mon inspiration plonge ses racines jusque dans la préhistoire, période à laquelle le bronze était beaucoup porté comme parure. Elle passe par l'Afrique, l'Inde et le Moyen Orient. Elle n'est pas étrangère à l'air du temps non plus, à ce que portent les jeunes gens ni a la "bijouterie fantaisie".

Que ce bijou que vous porterez vous permette de révéler ou d'affirmer un aspect subtil de vous-même, tel est mon souhait le plus cher."

Maxime de Simone

.

Notre site utilise des cookies destinés à améliorer votre expérience d'utilisateur et nous permettre de mesurer l'audience. En naviguant sur le site, vous consentez à l'utilisation de ces cookies. En savoir plus

J'ai compris

Qu’est-ce qu’un cookie ?

Un cookie est une information déposée sur votre disque dur par le serveur du site ou d’une application mobile que vous visitez ou lors de la consultation d’une publicité.

Il contient plusieurs données :

  1. le nom du serveur qui l'a déposée ;

  2. un identifiant sous forme de numéro unique ;

  3. éventuellement une date d'expiration...

Ces informations sont parfois stockées sur votre ordinateur ou smartphone dans un simple fichier texte auquel un serveur accède pour lire et enregistrer des informations.

Les cookies ont notamment pour but de collecter des informations relatives à votre navigation sur les sites.

Dans votre ordinateur les cookies sont gérés par votre navigateur internet (Internet Explorer, Firefox, Safari ou encore Google Chrome).

 

Différents types de cookies

Les cookies strictement nécessaires
Il s'agit des cookies nécessaires au fonctionnement de nos sites. Ils vous permettent d'utiliser les principales fonctionnalités de nos sites (par exemple l'accès à votre compte).
Les cookies analytiques
Il s'agit des cookies qui nous permettent de connaître l'utilisation et les performances de nos sites et d'en améliorer le fonctionnement (par exemple, les pages le plus souvent consultées...).

Comment accepter ou refuser les cookies ?

Nous vous rappelons que le paramétrage est susceptible de modifier vos conditions d'accès à nos services nécessitant l'utilisation de cookies. Si votre navigateur est configuré de manière à refuser l'ensemble des cookies, vous ne pourrez pas accéder à votre compte par exemple.

La plupart des navigateurs vous permettent de gérer vos cookies préférés. Vous pouvez régler votre navigateur pour refuser ou effacer certains cookies. Généralement, vous pouvez également gérer les technologies similaires de la même façon, en utilisant vos navigateurs préférés.

Les liens suivants vous montrent comment régler les cookies en fonction des navigateurs :

Pour plus d’informations vous pouvez consulter le site de la CNIL à l’adresse suivante :

http://www.cnil.fr/vos-droits/vos-traces/les-cookies/

Maxime au travail

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

suivez l'actualité de l'atelier sur les résaux sociaux  Facebook   Google   TwitterYouTube
ou dans l'article actualité de l'atelier